QUI SUIS-JE ?

J’ai vĂ©cu le cauchemar du Brexit de l’intĂ©rieur. RĂ©veillons-nous, partout en Europe, avant qu’il ne soit trop tard.

Je crois au projet europĂ©en, qui nous a apportĂ© la paix et bien plus encore. Je veux continuer Ă  construire avec nos voisins, du Portugal Ă  la Pologne, de l’Irlande Ă  Chypre. Ce que nous avons rĂ©ussi Ă  construire est unique dans la sombre histoire de notre continent. C’est une victoire pour les droits humains, un miracle pour nos soldats, un tremplin pour notre Ă©conomie. Sauvons l’Europe!

  • La dĂ©construction europĂ©enne est une menace pour nous tous. Nos voisins Britanniques en font les frais depuis leur rĂ©fĂ©rendum sur l’adhĂ©sion Ă  l’UE, gagnĂ© Ă  51,9% par une campagne de mensonges.
  • Nous devons renforcer notre souverainetĂ© europĂ©enne face Ă  l’Asie et aux Etats Unis en partageant nos richesses, nos lois et notre avenir, sinon nous plongerons dans l’immobilisme et la division, car l’alternative nationaliste est une dangereuse chimĂšre.
  • La situation est grave. Les dĂ©rives autoritaires en Hongrie et en Pologne sont rĂ©elles. L’accession au pouvoir, en coalition, de l’extrĂȘme-droite italienne et autrichienne est une catastrophe pour l’UE – car ils n’ont que faire du travail et de la recherche de compromis, et piĂ©tineront demain les valeurs fondamentales de notre Union.

Le projet europĂ©en est un miracle qu’il faut expliquer sans relĂąche.

  • J’ai travaillĂ© au Parlement europĂ©en, pour des dĂ©putĂ©s europĂ©ens britannique, allemand, finlandais et français depuis 2009. En deux mandats, j’ai vu la peur prendre le dessus sur la raison. Peur de l’immigrĂ©, peur de perdre le contrĂŽle de nos vies, peur du terrorisme. Les solutions existent, mais elles demandent un travail d’équipe, au niveau europĂ©en.
  • J’étais au coeur de la campagne Remain en Ecosse en 2016, je veux tĂ©moigner en France de l’impact considĂ©rable du Brexit sur la population au Royaume Uni, tandis que 27% des Français ne savent pas si le Frexit serait une bonne ou une mauvaise chose, et que 23% le souhaitent (sondage janvier 2018).
  • Chacun peut agir pour combattre l’euroscepticisme et la xĂ©nophobie. En parallĂšle Ă  mon travail j’ai fondĂ© en 2016 la bande « Syrians Got Talent » pour aider les rĂ©fugiĂ©s Ă  s’intĂ©grer en Europe, en rĂ©unissant d’excellents musiciens syriens, rĂ©fugiĂ©s malgrĂ© eux. Nous organisons actuellement le 21Ăšme concert-dĂ©bat pour la solidaritĂ©, l’intĂ©gration et l’inclusion sociale en Europe.
  • J’ai dĂ©missionnĂ© du Parlement europĂ©en pour effectuer 100 dĂ©bats sur l’Europe dans 40 dĂ©partements en France, que vous pouvez revoir sur mon Instagram en photos ou sur mon site. J’ai expliquĂ© ma dĂ©marche dans le Guardian ici ou sur Radio France Culture lĂ , ce fĂ»t une expĂ©rience dĂ©mocratique incroyable, au sujet de laquelle je compte Ă©crire un livre.

L’Europe est partout

  • Chez vous, sur votre tĂ©lĂ©phone GPS qui utilisera bientĂŽt la plus haute technologie de gĂ©olocalisation grĂące aux satellites europĂ©ens Galileo.
  • Dans votre porte-monnaie, avec un euro qui n’a pas augmentĂ© le coĂ»t de la vie bien au contraire, par rapport au franc français qui aurait Ă©tĂ© bien plus fragile face aux crises (inflation, taux d’intĂ©rĂȘts Ă©levĂ©s, prix des biens importĂ©s plus Ă©levĂ©s…).
  • MĂȘme dans votre mascara, qui n’utilise plus de produits dĂ©rivĂ©s de baleine ou de phoque!
Que nous parlions d’égalitĂ© salariale entre les femmes et les hommes, de discriminations, de violence policiĂšre ou de protection de nos donnĂ©es personnelles, l’Europe joue un rĂŽle essentiel. En voulant quitter l’UE et la Convention europĂ©enne des droits de l’Homme, les conservateurs britanniques au pouvoir n’ont rien compris.
MĂȘme lorsque je travaillais pour des ONG au Moyen Orient sur la protection des civils en Syrie, je voyais que la France Ă©tait plus forte grĂące Ă  ses partenaires europĂ©ens. Unis dans la diversitĂ© n’est certes pas exactement la devise de Star Wars mais c’est celle de l’UE et cette recette magique nous a tant apportĂ©.
La dĂ©mocratie et nos droits et libertĂ©s sont fragiles. J’ai vĂ©cu les plus beaux et les plus terribles moments du printemps arabe sur le terrain. Nous voyons aujourd’hui en Europe mĂȘme, des journalistes assassinĂ©s en Slovaquie et Ă  Malte, une universitĂ© fermĂ©e en Hongrie, des Ă©lections ciblĂ©es par le Kremlin en France et en Allemagne.
Plus personnellement : “Schams” (ŰŽÙ…Űł) n’est pas français, vous avez raison. Mon pĂšre a immigrĂ© d’Egypte par amour pour ma mĂšre française mais aussi pour la qualitĂ© de notre systĂšme de santĂ©, en tant que mĂ©decin. Ma partie française est originaire de Strasbourg et de Boulogne-Sur-Mer, dans le Pas-de-Calais. Ainsi ai-je grandi dans les Yvelines, les Alpes Maritimes puis le Val de Marne depuis 1996. J’ai Ă©tudiĂ© le droit et l’économie Ă  Sciences Po Paris (Master Affaires Publiques, 2009), je suis trilingue en français, anglais, arabe et je parle allemand.
N’hĂ©sitez pas Ă  m’envoyer un message sur mon site, Ă  ‘aimer’ ma page Facebook si vous souhaitez suivre nos dĂ©bats, mes articles et interviews, ou me suivre sur Twitter ou Instagram via @SchamsEU
Enfin, votre rĂ©gion et vos questions m’intĂ©ressent! Vous pouvez me contacter pour organiser un dĂ©bat sur l’Europe prĂšs de chez vous, ce sera un plaisir de vous rencontrer. Vous pouvez redĂ©couvrir nos dĂ©bats sur l’Europe ici: www.schamsEU.fr/debats
J’espùre à bientît!
Schams El Ghoneimi
________________________________________