L’Europe, c’est le prix d’un café à Nîmes

C’est autour d’un café que j’ai eu le plaisir d’échanger avec les marcheurs de Nîmes, avant que nous nous rendions à la marche pour le climat puis, plus tard, que j’aille observer la manifestation des gilets jaunes avec beaucoup d’intérêt.

A priori, trois mondes bien différents: En Marche, la marche pour le climat,  les gilets jaunes. Pourtant, tous veulent s’exprimer, changer notre société, rassembler autour de leurs causes.

L’Europe est trop souvent un bouc émissaire commun aux discussions politiques françaises, mais aujourd’hui nous avons pu faire de l’Europe un pont, un vecteur, une solution. Comment?

Je vous propose de lire mon article, publié peu après dans Mediapart, sur les gilets jaunes et l’Europe, qui rappelle les traits d’unions importants entre leurs revendications et ce que peut nous apporter l’Europe.

Merci En Marche Gard de m’avoir invité malgré les circonstances, le café sans langue de bois sur l’Europe fut un superbe échange pour partager ce que le Gard apporte à l’Europe et vice-et-versa!

Brigitte, Laurent, Christine, Aude, Isabelle, Suhail, Yann, Jean-Paul… Sont toutes et tous concernés par l’Union européenne. Du vin du château de Campuget à l’huile d’olive de Nîmes qui font partie des 468 AOC français protégés dans toute l’UE et au delà, en passant par le financement du programme  cadeaux à Nîmes contre les inondations ou les aides aux jeunes agriculteurs du département.

Les financements locaux sont-ils la seule manifestation concrète de l’Union européenne? Non. C’est aussi l’euro dans notre poche par exemple, dont la force nous protège d’un prix du baril qui serait bien plus élevé si nous n’avions que le franc. Chaque moteur, chaque pot d’échappement est le résultat d’une longue bataille entre nos députés européens, nos gouvernements et les entreprises du secteur, pour protéger notre environnement tout en défendant notre industrie à l’étranger.

Pouvoir d’achat, climat, même combat. 

Merci à Brigitte, Laurent, Isabelle et bien d’autres pour leur accueil, et bravo à Christine qui a remporté le petit livre bleu écossais que nous avions utilisé pour gagner le référendum en Ecosse.

PS1: pour celles et ceux qui s’interrogent sur le titre de cet article, sachez que l’Union européenne nous coûte moins qu’on a tendance à le penser. Le prix d’un café par jour par personne, pour en échange avoir l’organisation internationale la plus performante du monde, la paix, des droits et des libertés, un développement économique entre nos pays, l’absence de frontières intérieures… L’UE, c’est une très bonne affaire.

PS2: pour revoir une petite vidéo de la marche pour le climat à Nîmes, à laquelle les marcheurs du Gard ont participé, c’est par ici sur ma page Facebook: 

‪Avant d’aller à la rencontre des gilets jaunes samedi à Nîmes, nous sommes allés soutenir la #MarchePourLeClimat‬ à l’occasion de la COP24 -qui n’avance pas- tenue en Pologne cette semaine. Entre Trump et Poutine et une Europe affaiblie sur la lutte contre le réchauffement climatique (dont un gouvernement national-populiste… en Pologne), les enjeux sont immenses et la pédagogie reste un outil essentiel pour sensibiliser l’opinion public.‪Bravo aux musiciens percussionnistes qui ont mis une super ambiance!‬‪🇫🇷🇪🇺🌍‬‪#COP24 #réchauffement #agir #dialoguer‪Avec La République En Marche Gard et d’autres‬ acteurs de la société civile.

Publiée par Schams El Ghoneimi sur Dimanche 9 décembre 2018

By | 2018-12-16T11:23:14+01:00 décembre 7th, 2018|Débats|Commentaires fermés sur L’Europe, c’est le prix d’un café à Nîmes
Contactez-moi sur les réseaux sociaux!