Intégration: 20 raisons de croire en la France

Aujourd’hui la France fête la France de Bondy à Neuilly, de Mbappé à Griezmann. Voici quelques résolutions pour que la fête continue un peu plus longtemps, vingt raisons de croire un peu plus en nous.

Article publié dans Médiapart le 16 juillet 2018.

Soyons (très) fiers de notre diversité. Notre équipe nationale compte 17 fils d’immigrés sur 23 joueurs. C’est un rappel salvateur pour notre République : notre diversité est une immense richesse. Peu de pays au monde sont aussi cosmopolites.

Ayons plus de respect les uns envers les autres. « Les Français de souche » « les musulmans » « les Arabes » « les Africains » ces termes nient notre individualité, la complexité du parcours de chacun, la pluralité de notre identité. Mbappé a certes des parents d’origine algéro-camerounaise, c’est surtout Mbappé. Griezmann est certes un blanc, c’est Griezmann.

Aimons-nous ! Voyez l’Histoire de France à travers l’immigration. De Zidane à Léo Ferré, de Piaf à Tony Parker, d’Aznavour à Omar Sy, d’Apollinaire à Gainsbourg, de Marie Curie à Noah, la liste est infinie. Quelle richesse.

Puisons notre inspiration dans cette équipe qui s’entraide. Mon père, immigré égyptien, s’est parfaitement intégré grâce à l’aide des Français, notamment grâce à ses collègues de culture juive. L’intégration marche si tout le monde y met du sien.

Sortons du communautarisme. Notre équipe est en partie de culture musulmane. Si 100 français « musulmans » ont participé aux attentats, c’est 0,00002% des 5 millions de « musulmans » que compte la France. Désigner une partie de la Nation comme indirectement fautive ou complice à contribuer à affaiblir notre société.

Au travail. Une fois l’euphorie retombée certains politiciens recommenceront leurs campagnes de haine pour remporter des élections, des médias dédieront leur couverture aux raccourcis les plus dangereux. A nous tous de défendre la France dans toutes ses couleurs et tous ses accents, la France que nous adorons.

Par ailleurs, à ceux qui diraient que Kylian Mbappé est « une exception à la règle » en France, ce qui suit vous explique pourquoi vous aurez toujours tort.

Mon père n’est pas une exception. Il a réussi en France après avoir dû refaire toutes ses études de médecine. Il a travaillé dur, ses collègues l’ont aidé. 1000 enfants sauvés plus tard, il a obtenu la Légion d’honneur.

Je me sens Français et Européen et Égyptien et Arabe, et de culture musulmane, et de culture judéo-chrétienne. Personne ne peut me dire ce que je suis. Il faut arrêter de demander de choisir, nous sommes tous pluriels. Les étrangers ne demandent qu’à être acceptés et appréciés.

Le cœur de la France multicolore, c’est l’Ile-de-France. J’ai vécu 12 ans dans le Val-de-Marne (94), j’ai pris le RER A environ 4 000 fois. J’aime constater notre diversité dans les wagons, écouter nos langues et me demander d’où vient tel ou tel dialecte – la plupart parlent aussi français. Les Nations Unies dans le RER, ce n’est pas une menace mais une chance.

Je suis moi-même intégré. Mon père a rapidement préféré que l’on parle en français, avec ou sans ma mère, dès l’âge de 4 ans. C’est donc ma première langue devant l’arabe, l’anglais ou l’allemand. Au risque de se répéter, nos langues et la pluralité de notre identité sont des forces pour la France.

Les « franco-français » comme ma mère ont une identité toute aussi riche qu’un franco-arabe. Les parents de ma mère viennent de Strasbourg et de Boulogne-sur-Mer, deux régions bien distinctes, deux cultures et jadis deux pays, deux langues. Pas de frites dans la choucroute. Notre identité est toujours plurielle.

Terroristes parce que musulmans ? Faux. Des 20 millions de citoyens de l’Union européenne de culture musulmane, ceux ayant reçu une éducation religieuse avancée sont statistiquement bien plus intégrés et tolérants que ceux qui n’ont aucune éducation religieuse, selon une étude conjointes des universités de Cambridge/Utrecht, 2015. Des liens de corrélation socio-économique oui, de causalité non.

L’exclusion, le mal-être social ou les vidéos d’endoctrinement sur Youtube rassemblent bien davantage les criminels que des cours de religion. On ne recrute pas vraiment les terroristes dans les mosquées mais sur internet. Lisez les travaux passionnants du chercheur Olivier Roy.

Les immigrés contre les femmes ? Une femme meurt tous les 3 jours de violences en France, une tragédie 100% française. L’égalité homme-femme a encore des décennies de combat devant elle, à nous hommes de nous retrousser les manches, donc.

Il faut cependant reconnaître que l’antisémitisme est plus élevé chez les jeunes immigrés. C’est une tragédie, de surcroit connaissant la profondeur des liens historiques entre juifs et musulmans – lisez par exemple à ce titre les travaux du chercheur constantinois Benjamin Stora. Il faut le combattre, et je ne suis pas le seul à combattre l’antisémitisme.

Les jeunes immigrés, plus homophobes que les autres ? Allez lire les études de l’imam gay Ludovic Mohamed Zayed sur la richesse du sujet Islam LGBT. Les immigrés de première génération sont certes moins tolérants en moyenne que la population française, ce n’est pas le cas des jeunes. Il reste ceci-dit beaucoup à faire en France et en Europe sur les droits LGBT, qui viennent à peine d’être reconnus en Irlande – ne parlons pas de la Pologne ou de la Russie.

Pas assez fiers d’être Français ? Je suis loin d’être nationaliste mais mon cœur bat au moins aussi fort que celui des autres en chantant la Marseillaise. Je me souviens avoir été extrêmement ému pendant la cérémonie du 8 mai devant ma Mairie, où j’étais invité en tant que délégué de classe au collège.

Pas assez « patriotes » ? Voyez l’engagement total de notre équipe de football. Voyez la diversité de nos Armées. Voyez les 1000 enfants que mon père a sauvés comme chirurgien. L’exercice de chantage envers les « nouveaux Français » présente ses limites. Fraude fiscale, absentéisme, négationnisme et opposition au droit à l’avortement ne devraient-ils pas retirer l’étiquette de « vrais patriotes » à de nombreux cadres de l’extrême droite française…

Vive la République.

Vive l’Europe.

Vive la France.

 

Schams El Ghoneimi

Fondateur de Syrians Got Talent

By | 2018-12-16T11:28:32+00:00 juillet 17th, 2018|Articles|Commentaires fermés sur Intégration: 20 raisons de croire en la France
Contactez-moi sur les réseaux sociaux!